Quel est le meilleur médicament naturel pour la prostate ?

prostate

Près d’un homme sur neuf va être touché par une forme clinique de maladie de la prostate au cours de sa vie. Cette glande, située sous la vessie des hommes, peut être en effet la cible de différentes pathologies. Il est toutefois possible de faire appel à certains produits naturels pour prévenir les risques, à l’image du palmier nain. Explications.

L’impact des plantes sur la prostate

La prostate, qui entoure la partie du canal de l’urètre chez l’homme, peut être sujette à plusieurs maladies dont notamment la prostatite et l’adénome, sans oublier le cancer.

L’utilisation des plantes peut être très bénéfique pour assurer un rôle de prévention et de soin. Les plantes permettent en effet d’apporter les substances essentielles à la prostate afin d’assurer son bon fonctionnement, à condition de savoir quelle plante choisir.

C’est notamment le cas du palmier nain (serenoa repens), un arbuste réputé pour ses baies qui comportent des stérols. Cette substance a fait l’objet de plusieurs études qui ont mis en lumière ses propriétés visant à soulager certains symptômes de l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP). Ainsi, la Commission E (le conseil consultatif scientifique de la « Bundesinstitut für Arzneimittel und Medizinprodukte », l’administration allemande des denrées alimentaires et des médicaments) ainsi que l’OMS (l’Organisation mondiale de la Santé) ont reconnu l’utilisation du palmier nain dans « le traitement des difficultés urinaires liées à l’HBP ». Pour sa part, l’EMA (Agence européenne des médicaments) accorde le statut d’« usage médical bien établi dans le traitement symptomatique de l’HBP » aux extraits de palmier nain réalisés avec l’hexane comme solvant d’extraction.

Les vertus du palmier nain

La palmier nain, que l’on retrouve également sous le nom de saw palmetto ou de palmier de Floride, est utilisé dans le cadre de problèmes de la prostate afin de rétrécir cette dernière ainsi que pour relâcher les muscles de la vessie et favoriser l’évacuation de l’urine.

Riche en acide gras, le palmier nain était déjà utilisé par les Amérindiens de Floride pour les troubles du système urinaire chez l’homme. Il est encore aujourd’hui recommandé dans ces problèmes au même titre que l’ortie, les graines de citrouille ou encore le prunier africain. D’autres médicaments ou formulations naturelles, composées de plusieurs actifs, fonctionnement également très bien, à l’image de celui de Biovancia. Les avis sur Biovancia sont d’ailleurs plutôt positifs de la part des hommes sujets à une pathologie de la prostate.

Plusieurs études ont montré que le palmier nain s’avère plus efficace qu’un placebo pour réduire les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate.