Les pharaons dans l’égyptologie

pharaons

Tout passionné d’égyptologie, comme Helmi Boutros, voue une fascination sans nom aux pharaons, le symbole par excellence de l’Egypte ancienne. Ce terme, qui vient de l’égyptien ancien « per-aâ » (grande maison), représente les rois et reines de l’Égypte antique. Les pharaons ont régné pendant plus de trois millénaires, d’où leur nombre impressionnant : 345 pharaons ont ainsi été dénombrés depuis les listes royales découvertes. Nous vous proposons de découvrir plus en détail cette fonction d’autorité suprême ainsi que les plus connus d’entre eux.

Le pouvoir du pharaon dans l’Egypte antique

Le pharaon était la figure emblématique de l’Egypte antique. Il était en effet considéré comme le Roi tout puissant, mais aussi comme le juge suprême et le chef des armées.

Le pharaon avait ainsi un pouvoir absolu jusqu’à être considéré comme un dieu et il possédait tout. Pour asseoir son pouvoir, il a bâti des monuments extraordinaires : pyramides, temples, tombeaux… Les témoignages sont encore à ce jour saisissants !

Le pharaon avait une prestance digne de son rang. Dans le cadre de cérémonies publiques, on pouvait le voir vêtu de ses apparats : une crosse, qui évoque son rôle de guide, un fléau ou un fouet, ainsi qu’une couronne. Cette dernière, connue sous le nom de « pschent », représente la Basse-Egypte et la Haute Egypte, le royaume du pharaon.

De nature très croyante, il avait un devoir envers les dieux et devait s’assurer qu’ils soient vénérés par tous comme il se doit. Le pharaon devait également veiller sur son peuple. S’il est vrai qu’il possédait tout et avait un pouvoir total, il devait néanmoins s’assurer du bien-être des Egyptiens, notamment au niveau des paysans.

Quelques-uns des plus célèbres pharaons de l’Égypte ancienne

Comme nous l’avons évoqué, les pharaons ont été nombreux. Si certains ne sont pas connus, d’autres au contraire sont de véritables légendes.

On peut évoquer Khéops, l’un des plus célèbres pharaons, qui a régné entre 2551 et 2526 avant Jésus-Christ. Il a réalisé les plus grands monuments qui nous sont parvenus, avec bien évidemment l’inégalable pyramide de Gizeh, une Merveille du monde antique.

Ramsès II, qui a régné de 1279 à 1213 avant Jésus-Christ, est également une haute figure de l’Egypte, tout comme la célèbre Cléopâtre, l’une des plus grandes reines de l’époque. Elle est montée sur le trône en 51 avant Jésus-Christ et son suicide a contribué à la faire entrer dans la légende, au même titre que ses relations avec Marc Antoine ou encore Jules César.

Toutânkhamon est également à citer. Il est devenu pharaon à seulement neuf ans, et son règne a été assez court, environ une quinzaine d’années. Toutefois, le trésor de sa sépulture a été une découverte majeure de l’égyptologie.

Enfin, Thoutmosis III a marqué l’histoire des pharaons. A la mort de son père, alors qu’il était âgé de deux ans, sa belle-mère Hatchepsout monte sur le trône. Il est alors co-régent. Surnommé le « Napoléon d’Egypte », il a beaucoup fait pour la civilisation égyptienne, en étendant entre autres le royaume. Il était en effet un grand guerrier mais aussi un visionnaire. Il a ainsi décidé de la construction de nombreux sites, notamment Karnak.