Pourquoi initier une stratégie digitale pour votre entreprise ?

Dire que la digitalisation a amorcé un virage fulgurant au cours des derniers mois est un doux euphémisme ! La crise sanitaire inhérente au Covid-19 a en effet engendré, selon l’avis de Nova SEO, une forte montée en puissance du digital du fait des diverses mesures mises en place pour lutter contre le virus (confinement, télétravail, fermeture de magasins, etc.). Il est ainsi devenu capital pour les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité, d’adopter de nouveaux codes, notamment une stratégie digitale. Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir en la matière. Qu’est-ce qu’une stratégie digitale ? Dans l’esprit collectif, la stratégie digitale se résume bien souvent aux réseaux sociaux. Mais il s’agit là d’une définition bien trop restrictive ! Cette stratégie regroupe l’ensemble des outils digitaux intégrés à une organisation dans le but d’atteindre ses objectifs. Autrement dit, c’est l’intégration du digital de manière transversale dans toute l’entreprise. Plusieurs approches sont possibles pour y parvenir, que ce soit en déployant un CRM omnicanal, en lançant un site Internet à but transactionnel, en étant présent sur les réseaux sociaux bien évidemment, etc. Le digital va alors servir la stratégie marketing de l’entreprise, il est au cœur de cette dernière. Pour cela, il convient au préalable de bien définir les objectifs, qui peuvent être multiples : améliorer l’expérience client, augmenter la notoriété de l’entreprise, booster la rentabilité, fidéliser les clients… Une fois ces objectifs fixés, il est alors possible de se pencher sur les outils digitaux à même de les atteindre. C’est cet ensemble d’objectifs et de moyens qui représentent la base de la stratégie digitale. L’entreprise doit alors décider si elle opte pour une digitalisation progressive et intégrale, et surtout, si elle en a la capacité. Les étapes pour mettre en place une stratégie digitale Il est désormais important que les organisations considèrent la digitalisation comme partie prenante de la stratégie globale. Pour y parvenir sereinement, il convient de commencer par une analyse complète de la situation, au travers de diverses méthodes comme avec la matrice SWOT qui permet de mettre en lumière les forces et faiblesses de l’entreprise ainsi que les opportunités et menaces du marché. Il est également important de porter une attention toute particulière sur la cible : elle va avoir un impact sur l’approche à adopter. Plusieurs questions sont ainsi à éclaircir notamment sur l’identité de la cible, son utilisation du digital, ses motivations d’achat, etc. Il est alors possible de déployer un plan d’action afin d’atteindre les objectifs fixés. Mais attention : il est crucial de mesurer les différentes actions réalisées afin de s’assurer de leur succès quant à la stratégie mise en place. Et c’est là que les KPIs entrent en jeu. Ces indicateurs ont en effet pour objectif de mesurer la performance des actions. Grâce à eux, il est alors possible de rapidement rebondir en cas de besoin et d’ajuster la stratégie de sorte à l’optimiser.

Dire que la digitalisation a amorcé un virage fulgurant au cours des derniers mois est un doux euphémisme ! La crise sanitaire inhérente au Covid-19 a en effet engendré, selon l’avis de Nova SEO, une forte montée en puissance du digital du fait des diverses mesures mises en place pour lutter contre le virus (confinement, télétravail, fermeture de magasins, etc.). Il est ainsi devenu capital pour les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité, d’adopter de nouveaux codes, notamment une stratégie digitale. Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir en la matière.

Qu’est-ce qu’une stratégie digitale ?

Dans l’esprit collectif, la stratégie digitale se résume bien souvent aux réseaux sociaux. Mais il s’agit là d’une définition bien trop restrictive ! Cette stratégie regroupe l’ensemble des outils digitaux intégrés à une organisation dans le but d’atteindre ses objectifs. Autrement dit, c’est l’intégration du digital de manière transversale dans toute l’entreprise.

Plusieurs approches sont possibles pour y parvenir, que ce soit en déployant un CRM omnicanal, en lançant un site Internet à but transactionnel, en étant présent sur les réseaux sociaux bien évidemment, etc.

Le digital va alors servir la stratégie marketing de l’entreprise, il est au cœur de cette dernière. Pour cela, il convient au préalable de bien définir les objectifs, qui peuvent être multiples : améliorer l’expérience client, augmenter la notoriété de l’entreprise, booster la rentabilité, fidéliser les clients…

Une fois ces objectifs fixés, il est alors possible de se pencher sur les outils digitaux à même de les atteindre. C’est cet ensemble d’objectifs et de moyens qui représentent la base de la stratégie digitale. L’entreprise doit alors décider si elle opte pour une digitalisation progressive et intégrale, et surtout, si elle en a la capacité.

Les étapes pour mettre en place une stratégie digitale

Il est désormais important que les organisations considèrent la digitalisation comme partie prenante de la stratégie globale.

Pour y parvenir sereinement, il convient de commencer par une analyse complète de la situation, au travers de diverses méthodes comme avec la matrice SWOT qui permet de mettre en lumière les forces et faiblesses de l’entreprise ainsi que les opportunités et menaces du marché.

Il est également important de porter une attention toute particulière sur la cible : elle va avoir un impact sur l’approche à adopter. Plusieurs questions sont ainsi à éclaircir notamment sur l’identité de la cible, son utilisation du digital, ses motivations d’achat, etc.

Il est alors possible de déployer un plan d’action afin d’atteindre les objectifs fixés. Mais attention : il est crucial de mesurer les différentes actions réalisées afin de s’assurer de leur succès quant à la stratégie mise en place. Et c’est là que les KPIs entrent en jeu. Ces indicateurs ont en effet pour objectif de mesurer la performance des actions. Grâce à eux, il est alors possible de rapidement rebondir en cas de besoin et d’ajuster la stratégie de sorte à l’optimiser.