Comment se rétracter suite à une adhésion de mutuelle?

se rétracter suite à une adhésion de mutuelle

Après avoir souscrit à une mutuelle, la question que beaucoup de ménages se posent est la suivante : comment pourrais-je me rétracter si je le souhaite ? A cette interrogation, nous vous apportons quelques éléments de réponse. Focus !

Mutuelle : quelles sont les étapes de rétractation ?

Premièrement, il faut que vous sachiez qu’en souscrivant à une mutuelle, vous êtes parfaitement en droit de vous rétracter même après signature de votre contrat. Ainsi, vous disposez d’un délai de deux semaines pour résilier ce dernier sans avoir à verser de pénalités.

La démarche à suivre est toute simple. En effet, il suffit d’envoyer un courrier recommandé de rétractation à la mutuelle avec laquelle vous avez souscrit. Un courrier où vous n’êtes nullement obligés de vous justifier ou de mentionner les motifs qui vous poussent à vouloir vous rétracter.

Pour une meilleure satisfaction client, certaines entreprises proposent à leurs clients la possibilité de résilier leurs contrats par mail ou par téléphone. Néanmoins, et pour éviter toute ambiguïté, il est préférable tout de même d’envoyer un courrier. Cela permet de se protéger contre d’éventuels litiges ou confusions.

Dans cette même optique, certaines mutuelles proposent aussi une prolongation du délai de rétractation légal qui est de 14 jours. Reste à savoir que même dépasser ce délai, vous pouvez résilier votre contrat si vous remplissez certains critères prévus par la loi Châtel.

Quand est-ce que le compte à rebours commence ?

Le délai légal de rétractation qui est de 14 jours commence dès la signature du contrat. Les jours fériés et les dimanches ne sont pas comptabilisés.

Par exemple, si vous signez votre contrat un jeudi, le délai commence le jour suivant qui est le vendredi. Vous avez donc jusqu’au jeudi de la deuxième semaine pour résilier votre contrat.

Que faire après la rétractation ?

Les étapes essentielles après la rétractation d’une mutuelle sont les suivantes :

Premièrement il faut chercher une formule d’assurance plus adaptées à ses besoins médicaux et budgétaires. Pour cela, il est fortement recommandé de demander des devis comparatifs aux différents groupes d’assurance. Ces devis peuvent être également obtenus sur des portails en ligne comme « Mutuelles-comparateur.Fr ».

Reste à savoir que suite à une mauvaise expérience avec une compagnie d’assurance, certaines personnes font le choix de se passer d’une mutuelle. Mais comme la vie est pleine d’imprévus (accidents, maladies, etc.), il est préférable d’opter pour une mutuelle bien meilleure que celle de laquelle ils se sont rétractés comme nous l’indique Actudata avis aux amateurs !

Rétractation d’une mutuelle : quelles sont les précautions à prendre ?

Avant de vous rétracter d’une mutuelle, vous devez faire attentions à quelques détails comme :

  • L’assureur n’est pas en droit de faire opposition à votre rétractation ou de vous réclamer le paiement de pénalités.
  • La signature manuscrite ou électronique du contrat de mutuelle est l’unique preuve que ce dernier est valide. Sans cette signature, le délai de rétractation qui est de 14 jours ne peut commencer.
  • Si avant de vous rétracter vous avez déjà payé les cotisations, l’assureur doit vous les rembourser dans un délai de 30 jours maximum après la rétractation.