Comment gérer le risque dans le portefeuille d’un client ?

portefeuille d'un client

Gérer le portefeuille client comporte un lot de risques. En effet, même les placements qui semblent être les plus sécurisés peuvent subir des fluctuations négatives, qui vont diminuer les bénéfices ou carrément causer une perte pour le gestionnaire d’un portefeuille client.

Comment un gestionnaire de portefeuille client peut faire face aux risques qu’il encourt ? C’est la question à laquelle nous répondons aujourd’hui.

Quel est le niveau de risque qu’un gestionnaire de portefeuille client peut accepter ?

En règle générale, plus le placement de l’investisseur s’inscrit sur le long terme, plus le risque que son gestionnaire peut supporter est grand, puisqu’il dispose de beaucoup de temps pour atténuer les effets néfastes d’une éventuelle volatilité.

Néanmoins, il faut savoir que la notion elle-même du risque est remarquablement subjective. Chaque gestionnaire dispose de sa propre perception du risque. Ainsi, à l’heure où certains gestionnaires sont de nature à prendre des risques facilement, d’autres sont plus réticents.

La logique veut que ce soient généralement les investisseurs les moins expérimentés, qui préfèrent prendre un degré moindre de risques étant donné qu’ils ne maîtrisent pas encore tous les rouages des marchés financiers.

Comment un conseiller peut-il gérer le risque ?

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la gestion de risque ne consiste pas seulement à empêcher la baisse de valeur d’un portefeuille client. En effet, un gestionnaire de portefeuille client est un professionnel qui a également pour missions d’éviter une réduction durable de la valeur investie, de fructifier les investissements de ses clients, et de les orienter vers les meilleures opportunités de placement. Par ailleurs, il est chargé de répartir les actifs de ses clients entre différents marchés et placements. Le but est bien évidemment de compenser les pertes engrangées sur certains placements par les bénéfices réalisés sur d’autres.

Quel avenir pour le métier de gestionnaire de portefeuille client ?

La pandémie du Covid-19 et ses répercussions économiques très sévères ont rappelé à tout le monde que même les placements les plus sécurisés pouvaient subir une chute. De là, nous comprenons toute l’importance que peut avoir un gestionnaire de portefeuille client. Effectivement, qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels, les investisseurs ont plus que jamais besoin d’un professionnel justifiant d’une parfaite maîtrise des environnements économiques, financiers et boursiers. Un professionnel qui pourra prendre en charge un portefeuille client, et le gérer admirablement en diminuant au maximum le facteur risque, en diversifiant ses méthodes de placement et en les fructifiant au fur et à mesure.

Selon Christophe Fournage de Firce Capital, ce métier a encore ses plus belles années devant lui. Dans une déclaration récente il a également indiqué que même les technologies émergentes comme l’intelligence artificielle ou le machine Learning ne sont pas encore en mesure de substituer au rôle très important qu’il peut jouer.

Par ailleurs, Mr Fournage exhorte les responsables de l’enseignement supérieur en France à doper l’attractivité des formations supérieures en Finance et gestion de capital car ce segment va connaître un besoin accru de profils spécialisés dans les prochaines années.