Comment devenir gestionnaire d’actifs ?

gestionnaire d’actifs

Le gestionnaire d’actifs, encore appelé asset manager, gérant de portefeuille ou gérant d’obligations, gère un portefeuille au nom de son client, dans le but d’optimiser ses placements. Les clients de l’asset manager peuvent être des particuliers ou des investisseurs institutionnels tels que les fonds de pension par exemple. Comment devenir gestionnaire d’actifs ? La réponse avec Eric Pinon de Firce Capital.

Quelles sont les missions du gestionnaire d’actifs ?

Le rôle principal du gestionnaire d’actifs est de faire fructifier l’argent de ses clients au travers de différents placements en bourse. Il s’agit donc d’un métier qui nécessite beaucoup de savoir-faire, et une maîtrise parfaite de tous les rouages du monde de la finance. L’asset manager vise donc à augmenter la valeur financière des placements de son client, que ce dernier soit un particulier, une entreprise ou un investisseur institutionnel. Pour y arriver, il accomplit un certain nombre de missions précises, telles que :

  • L’étude et l’analyse des cours de la bourse à travers l’étude de toutes les entreprises qui y sont cotées et susceptibles d’intéresser son client. Il dresse ainsi un historique de ces entreprises et définit leurs forces et leurs faiblesses ;
  • La production d’interprétations, intégrant les avantages et les désavantages à investir dans un placement donné pour convaincre son client ;
  • Le placement des titres en suivant une stratégie bien ficelée, et en choisissant les meilleures opportunités pour maximiser les profits de son client ;
  • Etre en veille permanente sur les marchés financiers afin de pouvoir profiter des opportunités qui se présentent, ou encore être prêt à réagir rapidement au moindre changement de situation.

Dans le détail, ce financier dans l’âme étudie les analyses financières réalisées par les services études internes de l’organisme qui l’emploi (banque, assurance, hedge fund…). Il intègre ensuite toutes ces informations, et consulte les analyses des économistes, analystes financiers et / ou conjoncturistes extérieurs. Cela lui permet de déterminer la véritable valeur des entreprises cotées et leur valeur boursière actuelle.

Quelles sont les qualités requises pour devenir gestionnaire d’actifs ?

Economie, mathématiques, comptabilité, modèles financiers… le gestionnaire d’actifs se doit de posséder un ensemble de connaissances techniques pointues dans le domaine financier. Celles-ci sont indispensables pour réussir à faire fructifier les fonds de ses clients. Autre qualité d’importance capitale : la maîtrise de l’anglais, qui reste la langue internationale des affaires par excellence.

Du point de vue des soft skills, ou compétences comportementales, l’asset manager doit être particulièrement résistant au stress, en plus d’avoir une grande capacité d’adaptation. Il doit aussi posséder des capacités relationnelles poussées, ce qui lui permet d’interagir avec ses clients de manière professionnelle. Enfin, un bon gestionnaire d’actifs est un professionnel curieux, qui fait preuve d’audace, qualités essentielles pour maximiser les placements de ses clients.

Quelles formations pour devenir gestionnaire d’actifs ?

Le métier de gestionnaire d’actifs s’adresse à des spécialistes de la finance titulaires d’un Bac +5 (au moins). Aujourd’hui, plusieurs formations permettent de devenir asset manager, notamment le diplôme d’école de commerce et de gestion spécialisé en finance de marche, le diplôme d’ingénieur spécialisé en finance de marché, le diplôme des IEP spécialisé en finance… Au niveau universitaire, il existe des formations telles qu’un master pro Science économie, mention monnaie, banque, marchés financiers, spécialité métiers bancaires et gestion de portefeuille, ou encore un master recherche Droit, économie, gestion, mention finance, spécialité finance de marché.