Tout savoir sur la vitesse maximale d’une trottinette électrique

trottinette électrique

Comme vous l’avez très certainement constaté, les trottinettes électriques rencontrent un franc succès, particulièrement dans les grandes agglomérations françaises. Il faut dire qu’elles permettent de circuler plus facilement, plus rapidement, plus librement. Il est toutefois important, selon l’avis de WegoBoard, de connaître les diverses réglementations en vigueur afin de circuler sereinement et en toute sécurité. C’est notamment le cas au niveau de la vitesse autorisée. Explications.

Une vitesse de 6 à 25 km/h autorisée pour les trottinettes électriques

Les trottinettes électriques font partie des engins de déplacement personnel motorisés (EDPM), au même titre que les hoverboards ou encore les gyropodes. Selon le code de la route (article R311-1), ces engins représentent « un véhicule sans place assise, équipé d’un moteur électrique, dont la vitesse est réglementée ». C’est d’ailleurs pourquoi leur utilisation n’est pas soumise aux mêmes règles que les piétons ou les vélos !

Il est ici important de rappeler qu’un décret paru le 23 octobre 2019 a fixé plusieurs règles mises en application depuis le 1er juillet 2020. Cela concerne notamment la vitesse des trottinettes électriques qui doit être de 6 km/h au minimum et de 25 km/h au maximum. Vous devez impérativement vous renseigner sur ces points, surtout si vous achetez une trottinette électrique d’occasion qui n’aura pas été fabriquée selon cette réglementation (et donc, qui vous place dans une situation en dehors du cadre légal).

En cas de dépassement de vitesse, sachez que vous encourez diverses sanctions qui peuvent conduire à l’immobilisation de votre trottinette électrique ou sa confiscation par les forces de l’ordre. Vous pouvez également écoper d’une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 € !

Les autres règles à connaître pour circuler en toute légalité

De même, vous pouvez être verbalisé si vous ne respectez pas les règles portant sur l’équipement ou l’encombrement de votre trottinette. Votre engin ne doit ainsi pas dépasser 1,35 m de long et 90 cm de large. Un dispositif de freinage est par ailleurs désormais obligatoire au même titre d’un dispositif de klaxon et d’éclairage avec une lumière blanche devant et rouge derrière (en cas d’infraction, vous pouvez avoir une amende de 35 €). Le port d’un gilet rétro-réfléchissant est également obligatoire en cas de mauvaise visibilité ou la nuit (35 € d’amende).

D’autres règles sont à suivre, à commencer par le fait de circuler seul sur votre engin. Il est en effet strictement interdit de transporter quelqu’un, tout comme le fait que les enfants de moins de 12 ans ne sont pas autorisés à utiliser une trottinette électrique (35 € d’amende dans les deux cas).

Pensez en outre à ne pas vous servir de vos oreillettes, casque audio ou téléphone, au risque de recevoir une amende de 135 € !

Enfin, sachez qu’il est obligatoire d’avoir une assurance de responsabilité civile pour pouvoir circuler en trottinette électrique. Et pensez à rouler sur la chaussée et non sur les trottoirs (l’amende est ici de 135 €).

Vous connaissez toutes les règles pour désormais rouler en toute légalité en trottinette électrique !