Quel est le salaire d’un analyste financier ?

analyste-financier.

En début de carrière, un analyste financier peut espérer un salaire mensuel de 2 500 euros brut. Lorsqu’il gagne en expérience et compile les analyses pertinentes, il peut prétendre à un salaire de 10 000 euros par mois. Envie d’en savoir plus sur le métier d’analyste financier ? Le point sur le sujet avec Eric Pinon de Firce Capital.

Le rôle de l’analyste financier

Identifier des placements avantageux pour ses clients, tel est le rôle principal d’un analyste financier, un expert de la finance qui travaille pour le compte d’un établissement bancaire ou financier. Pour y parvenir, ce professionnel de la finance s’attelle à évaluer la situation économique d’une entreprise cotée en bourse en récoltant un maximum d’informations. L’objectif, in fine, est de définir la valeur de l’entreprise en question pour proposer à ses clients des placements fructueux.

Pour récolter un maximum de renseignements pertinents sur les entreprises cotées en bourse, l’analyste financier a recours à plusieurs techniques, notamment la pige des revues économiques. Il peut également procéder de manière plus directe, en discutant avec les dirigeants de l’entreprise concernée. Son objectif alors est d’en savoir plus sur la stratégie de la société, ses points forts et ses points faibles. Une fois qu’il aura récolté toutes les informations dont il a besoin, l’analyste financier les synthétise et retranscrit sous forme de tableaux ou de graphiques.

Pour mener à bien ses missions, l’analyste financier doit impérativement prendre en compte le contexte économique dans lequel évolue l’entreprise, notamment la concurrence, l’état du marché, la viabilité, les prévisions… Il va de soi que cet expert financier doit maîtriser le secteur d’activité de l’entreprise qu’il vise par ses analyses, condition essentielle pour qu’il puisse anticiper les grandes tendances à venir. Grâce à son expertise, couplée aux analyses pointues qu’il réalise, l’analyste financier est capable de définir si un projet est rentable.

Quelles compétences pour devenir analyste financier ?

Vous l’aurez compris, l’analyste financier est un expert de son domaine : la finance. Mais pas que… Il doit également se montrer incollable sur différents autres secteurs d’activité car, vous le savez maintenant, son travail implique souvent de s’immerger dans un domaine qui n’a rien à voir avec sa formation d’origine. En effet, analyser la situation d’une entreprise cotée nécessite une parfaite maîtrise du secteur d’activité de cette dernière. Dans le même ordre d’idées, il doit faire preuve d’une excellente capacité d’adaptation, et posséder un bon sens de la communication car il aura souvent à interagir avec différents types d’interlocuteurs. Et parce qu’il évolue dans un domaine mondialisé, en l’occurrence la finance, l’analyste financier doit obligatoirement maîtriser l’anglais. D’un point de vue technique, l’analyste financier doit être en veille permanente sur l’évolution des marchés, savoir faire preuve d’anticipation pour identifier les grandes tendances, et maîtriser la comptabilité, la gestion et le droit.

Devenir analyste financier : quelle formation ?

Pour accéder au métier d’analyste financier, le candidat doit être titulaire d’un diplôme de niveau bac+5 ou bac+6 d’une grande école de commerce ou d’ingénieur, de la SFAF (Société Française des Analystes Financiers), ou d’un institut d’études politiques.