Les étapes à suivre pour interrompre un congé parental d’éducation

congé parental

Le congé parental d’éducation est un droit auquel vous pouvez prétendre suite à l’arrivée d’un enfant dans votre foyer. Ce congé, vous pouvez solliciter son arrêt avant son terme, pour peu que vous en notifiez votre employeur par courrier recommandé avec accusé de réception. Découvrez les étapes à suivre pour interrompre un congé parental d’éducation.

Assurez-vous que vous avez le droit d’interrompre un congé parental d’éducation

En règle générale, tout le monde peut prétendre à une interruption de congé parental avant son terme préalablement défini. Seulement voilà, vous devez respecter certaines conditions, conformément aux dispositions de l’article L. 1225-52 du Code du travail. Selon celui-ci, seules les personnes qui ont subi une diminution importante des ressources de leur foyer et celles dont l’enfant est décédé ont le droit de demander une interruption de leur congé parental d’éducation. Si vous n’êtes pas dans cette situation, votre employeur est en droit de refuser votre demande d’interruption.

Penser votre projet de reprise

De l’avis de Startdoc (https://www.forbes.fr/brandvoice/lavis-de-startdoc-sur-le-marche-des-legaltech/) , il est essentiel de penser au préalable votre projet de reprise d’activité avant de demander l’interruption anticipée de votre congé parental. Rappelons également que ce droit est exclusif aux personnes entrant dans le cadre des dispositions prévues par l’article L. 1225-52 du Code du travail. Dès lors, vous avez la possibilité de reprendre votre activité initiale, ou alors de reprendre à temps partiel.

Notifiez votre employeur

Nous vous le disions, il est impératif d’informer votre employeur de votre volonté d’interrompre votre congé parental d’éducation. Concrètement, vous devez le notifier par lettre recommandée avec accusé de réception au moins un mois avant la date souhaitée de reprise. Sachez par ailleurs que le courrier devra mentionner, entre autres, la date souhaitée de retour, le motif d’interruption, votre projet de reprise d’activité…