Un partenariat pour l’adaptation des logements sociaux pour les personnes âgées

logements sociaux pour les personnes âgées

Le 17 février 2022, une convention a été signée en Languedoc-Roussillon. Le but de cette dernière est de contribuer de manière notable au renforcement du maintien à domicile des retraités. Il faut savoir qu’actuellement, le tiers des locataires en HLM ont 60 ans ou plus. Mais le problème est que les logements qu’ils louent ne sont pas toujours adaptés à leur situation.

30% des locataires en HLM ont plus de 60 ans

Grâce à cette nouvelle convention, les personnes âgées pourront très bien continuer  à vivre dans leur logement, plutôt que d’être contraints à aller dans une EHPAD. En tous cas c’est ce que confirme Aurélie le Gallée, la directrice d’OMH. Cette dernière a précisé à l’occasion d’une récente interview, que garder les seniors dans leurs domiciles va leur assurer une meilleure qualité de vie, et leur coûtera beaucoup moins cher que s’ils devaient aller dans une EHPAD.

En ce qui concerne, les rénovations qui seront réalisées pour rendre les logements des seniors plus adaptés à leur âge, Marie-Christine d’Avrincourt, la directrice de l’action sociale à la Carsat Languedoc-Roussillon a indiqué qu’il peut  s’agir d’une rénovation de la salle de bain, de l’installation de barre d’appui…Bref, tout ce qui peut garantir à une personne âgé un degré maximum de sécurité.

Une convention saluée par les organismes de logements sociaux

Pour les organismes de logements sociaux comme AB Habitat (https://www.hlm.coop/coop/8820), cette nouvelle convention est à saluer. Ils invitent même les autres régions de France à s’en inspirer. Dans ce même registre, ces institutions appellent à ce que d’autres mesures novatrices soient mises en œuvre pour assurer le confort des personnes âgées. Parmi ces mesures nous pouvons citer, la colocation entre personnes seniors, qui permet de réduire considérablement les charges quotidiennes et d’avoir une bonne qualité de vie.