La petite histoire de la chambre à coucher

Chambre à coucher

Si à l’origine, la chambre à coucher n’existait pas (tout le monde dormait dans une pièce de vie unique), elle est ensuite apparue pour répondre à un besoin d’intimité. Elle est alors devenue de plus en plus confortable et douillette, les professionnels, à l’image de Nation Literie, ne cessant pas d’innover. Mais connaissez-vous l’évolution de la chambre à coucher ?

L’apparition des chambres pour répondre à un besoin d’intimité

Si l’on apprécie aujourd’hui de passer du temps dans notre lit, cela n’a pas toujours été le cas ! Il faut dire que les débuts de la chambre à coucher étaient plus que rudimentaires. Les maisons se composaient en effet le plus souvent d’une seule pièce de vie qui faisait alors office à la fois de salle à manger, de cuisine et de chambre ! Cette vie en communauté accueillait plusieurs générations d’une même famille et l’intimité n’existait alors pas.

Ce besoin est toutefois peu à peu apparu et des cloisons ont été montées au cours du XIXe siècle afin de séparer les espaces de jour et de nuit. Les couples avaient ainsi leur propre chambre à coucher, avec l’intimité nécessaire. Les bourgeois, pour leur part, avaient pris l’habitude de recevoir dans leur chambre. Ils profitaient de ces visites pour montrer leur richesse, comme le faisaient à l’époque les rois de France.

Des chambres douillettes et confortables pour un sommeil réparateur

Au cours du XVIII et XIXe siècle, les lits étaient conçus selon les modèles princiers présents dans les châteaux de la Loire. Ce style Renaissance est marqué par des volumes imposants et un important travail de sculpture (ainsi que la présence de riches tissus). Il faut rappeler que l’apparence était alors le premier critère, même si les fabricants n’oubliaient pas le côté pratique en les surélevant afin d’éviter les courants d’air tant redoutés.

Peu à peu, la notion de confort gagne en importance. Les lits en bois disparaissent petit à petit tandis que les têtes de lit recouvertes de textiles font leur apparition. La qualité du matelas devient également une priorité et les innovations sont alors nombreuses : matelas en mousse à mémoire de forme, à ressorts, à ressorts ensachés, en latex 100 % naturel… Les fabricants proposent un vaste panel de modèles adaptés au besoin de chacun (et à tous les budgets). La qualité est optimale, des conditions idéales pour un sommeil réparateur et de qualité.

→ Quid de l’évolution du matelas au fil des civilisations ?

Les prémices du matelas sont apparues en Perse vers 3 600 avant Jésus-Christ, où des peaux de chèvre étaient remplies d’eau. Les Egyptiens ont ensuite inventé un modèle réalisé avec des feuilles empilées les unes sur les autres, puis les Romains des sacs de coton remplis de paille, de crin ou de laine (voire de plumes pour les plus aisés). Les lattes sont apparues au XVIe siècle, attachées par de la corde ou du cuir. Le matelas tel que nous le connaissons verra le jour lors de la révolution industrielle.