Quelle est la durée de vie d’un matelas ?

durée de vie d’un matelas

Le matelas représente un élément capital de votre literie. Il contribue pleinement à la qualité de votre sommeil et c’est pourquoi, comme le rappelle Nation Literie, il est important de le choisir avec la plus grande attention. Il existe en effet un très vaste catalogue de modèles de matelas, avec différents matériaux, dimensions, budget… Car oui, l’achat d’un matelas est un investissement, et ce, sur le long terme : les professionnels estiment que sa durée de vie moyenne est d’une dizaine d’années. Explications.

Une durée de vie variable selon la qualité du matelas

Dans l’imaginaire collectif, un matelas se garde à vie. Pourtant, les professionnels de la literie expliquent qu’un matelas a une durée de vie de 10 ans en moyenne, soit environ 29 600 heures de sommeil… Avec le temps, le matelas peut effectivement s’affaisser ou les ressorts peuvent se faire ressentir, entraînant des gênes et un mauvais sommeil.

Pour autant, il est compliqué de donner un chiffre précis car cette durée de vie peut fortement varier d’un matelas à un autre selon sa qualité (notamment au niveau de son épaisseur) mais aussi selon vos habitudes : dormez-vous seul ou à deux ? Dormez-vous tous les soirs dans votre lit ?

C’est pourquoi vous devez prendre le temps de bien étudier les différents modèles avant de réaliser votre achat et les essayer. Même si le budget peut être conséquent, les professionnels recommandent d’opter pour un matelas de qualité qui sera plus durable dans le temps (les premiers prix ont en effet tendance à s’user et à s’affaisser plus rapidement).

Conseils pour faire durer votre matelas

Outre la qualité du matelas, il est possible d’augmenter sa durée de vie en adoptant certains gestes qui vont l’entretenir et le protéger.

Les professionnels sont pour cela favorables à l’utilisation d’un protège-matelas (dans l’idéal, un modèle lavable en machine pour plus de praticité). Les alèses imperméables sont plutôt déconseillées car elles empêchent le matelas de respirer. De même, ne dormez jamais sans linge de lit (drap, taie d’oreiller et housse de couette) : le matelas peut alors devenir un vrai nid à acariens ! Il est également important de penser à changer vos draps chaque semaine.

Il est par ailleurs bénéfique de maintenir une température entre 16 et 18° dans votre chambre afin de limiter l’humidité et la transpiration. C’est en outre une température idéale pour avoir un sommeil de qualité et réparateur. Aérer votre chambre est également crucial. Vous devez le faire chaque jour en pensant à rabattre vos draps et votre couette vers le pied de votre lit et en enlevant les oreillers. Cette action va permettre de changer l’air bien sûr mais aussi de diminuer le taux d’humidité. Il faut en effet savoir que nous perdons chaque nuit près de 40 cl d’eau pendant notre sommeil (l’équivalent de 300 litres par an !) qui sont absorbés par la literie et les draps. D’où l’importance d’aérer.

Côté entretien, prenez l’habitude de passer régulièrement l’aspirateur sur votre matelas afin d’enlever les acariens (et cela favorise en outre le passage de l’air). Les professionnels recommandent également de retourner votre matelas une fois par an. Enfin, nettoyez-le une fois par an de manière minutieuse à l’aide de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude ou encore de cristaux de soude.