Elisabeth Borne conseille le port du masque pour les personnes âgées

C’est l’actualité du moment : la nouvelle vague de covid 19 qui touche la France alors que les déplacements de populations s’accentuent avec les vacances d’été. Si les réactions de spécialistes et de membres du gouvernement ne semblent pas, pour le moment, trop alarmistes (précisons toutefois que nous avons pris l’habitude de vivre avec ce virus depuis 2 ans), il faut rester prudent surtout avec certains publics comme les personnes âgées.

Rebond épidémique du covid 19

Malgré tout ce que l’on peut lire à droite et à gauche, les courbes sont claires, le rebond est là depuis mi Juin avec une forte progression 10 jours après la Fête de la musique du 21 Juin qui a fortement mobilisé dans l’hexagone.

Ce rebond serait dû à l’apparition de nouveaux sous variants venus du Portugal. La courbe est exponentielle, passant rapidement de 100 000 cas à 200 000 cas par jour. Et il y a quelques enseignements à tirer de l’expérience du Portugal ces derniers mois.

Mortalité élevée au Portugal

Antoine Flahault, spécialiste en épidémiologie à la faculté de médecine de l’université de Genève est on ne peut plus clair : “la mortalité a été très importante” au Portugal ces dernières semaines et a touché en particuliers des “personnes âgées de plus de 80 ans”.

Les personnes les plus à risques seraient donc les seniors de 80 ans et plus et des mesures d’extrême vigilance s’imposent donc.

Les conseils du gouvernement et de la première ministre Elisabeth Borne

Le sujet est sensible au gouvernement. D’un côté il est nécessaire d’éviter les décès suite aux flambées épidémiques mais de l’autre il est nécessaire de ne pas bloquer l’économie en cette période de guerre et de forte inflation. De plus, les français risquent de se montrer réticents devant un confinement supplémentaire. L’équation est donc compliquée et le gouvernement a choisi la voie de la diplomatie en conseillant de nouvelles mesures sans les imposer.

Elisabeth Borne a donc insisté sur la nécessité de porter le masque, surtout dans les espaces confinés où il y a beaucoup de monde comme les transports en commun. Le gouvernement conseille également une quatrième dose pour les populations à risque n’ayant pas eu de vaccin depuis plus de 6 mois. Et les professionnels de tous bords de faire de même : epahd, site les-seniors.com, municipalités, tous conseillent une extrême prudence.

En pleines vacances après 2 ans de confinement, les français suivront-ils ces conseils ? Rien n’est moins sûr…