La prévention santé chez les séniors

Si nos habitudes et notre mode de vie impactent directement notre santé, l’âge reste également un élément clé dans l’apparition de pathologies, qui peuvent dans certains cas être très sérieuses, voire même handicapantes. Ainsi, comme le souligne le docteur Jean-Pierre Giolitto, des changements physiologiques inhérents au vieillissement interviennent dès la cinquantaine, y compris pour les personnes ayant une bonne hygiène de vie. La prévention est alors un moyen pour assurer la santé des séniors.

Les enjeux de la prévention santé chez les séniors

Face à l’apparition inéluctable de changements physiologiques, la prévention est devenue un élément crucial dans la santé des séniors. Les différentes actions mises en place permettent en effet de détecter de manière précoce des maladies qui peuvent parfois être asymptomatiques.
Ainsi, la prévention santé pour les séniors permet de :

  • vérifier l’acuité visuelle et auditive ;
  • prévenir les maladies cardio-vasculaires ;
  • dépister des cancers ;
  • repérer les maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer…) ;
  • contrôler la santé osseuse ;
  • prévenir les chutes.

Les différentes actions de prévention peuvent être initiées par les autorités de santé publique qui proposent des campagnes adaptées selon le sexe, l’âge ou les antécédents familiaux. En outre, les professionnels de santé peuvent également, à titre individuel, contribuer à la prévention de leurs patients. Enfin, le patient peut lui-même prendre l’initiative d’un dépistage.

Les différents actes de prévention santé des seniors en fonction de l’âge ?

Les autorités de santé recommandent les actions de dépistage dès l’âge de 50 ans pour certaines pathologies. C’est notamment le cas pour :

  • le bilan cardio-vasculaire chaque deux ans ;
  • la santé bucco-dentaire tous les ans, notamment pour les diabétiques ;
  • l’acuité visuelle une fois tous les deux ans jusqu’à 60 ans, et ensuite une fois par an ;
  • la coloscopie tous les cinq ans ;
  • la thyroïde chaque deux ans ;
  • la mammographie et frottis cervico-vaginal tous les deux ans ;
  • le taux de cholestérol et la glycémie chaque deux ans ;
  • l’ostéodensitométrie

A partir de 60 ans, il est conseillé de réaliser les actes mentionnés à partir de 50 ans ainsi que :

  • l’audition tous les deux ans jusqu’à 70 ans, et ensuite une fois par an ;
  • la vision chaque année ;
  • le rappel de vaccination DTP à partir de 65 ans et tous les 10 ans ;
  • la vaccination (la grippe saisonnière chaque année, zona, hépatites A et B, etc.).

Enfin, à partir de 70 ans, les dépistages de 50 et 60 ans sont à réaliser et il est également recommandé de réaliser :

  • un examen du fond de l’œil
  • un bilan neurocognitif.