Vérandas : que choisir entre bois, aluminium, fer forgé et PVC ?

veranda

La construction d’une véranda est un projet qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère. En effet, le moindre défaut de construction ou même de conception peut avoir des conséquences sévères non seulement sur cet espace de vie très apprécié des familles françaises, mais aussi sur l’aspect général de votre domicile. Parmi les aspects qu’il faut prioriser avant de construire sa véranda, nous trouvons notamment le choix du matériel à employer ! Et comme il est parfois difficile de choisir entre le bois, l’aluminium, le PVC et le fer forgé, Verandas du Tregor vous donne son avis sur le sujet !

L’aluminium

L’aluminium est de loin le matériel le plus apprécié des Français pour construire une véranda ! Les raisons d’un tel engouement sont multiples. Premièrement, l’aluminium est un métal très léger et d’une agilité exemplaire. En l’utilisant pour construire votre véranda, celle-ci gagne énormément en flexibilité ! Ensuite, il faut savoir qu’une véranda alu est remarquablement robuste ! De même, elle reste très facile à entretenir.

Les qualités isolantes de l’aluminium viennent compléter ce beau tableau d’avantages qui font que les vérandas alu sont les plus répandues à l’heure actuelle.

Le bois

Si vous souhaitez que votre véranda ait un air de prestige, il n y a rien de mieux que de la faire construire en bois ! Ce matériau est parfait pour faire gagner une véranda en charme et constitue un très bel apport durable et écologique.

Les propriétés isolantes du bois sont également louables. En hiver, vous êtes ainsi assurés de pouvoir disposer pleinement de votre véranda.

Le seul point négatif et qui peut vous décourager de construire votre véranda en bois est que ce matériel nécessite beaucoup d’efforts pour être entretenu et nettoyé ! La moindre égratignure peut endommager l’aspect esthétique de votre véranda également !  Les experts préviennent qu’une véranda en bois n’est pas d’une grande durabilité et qu’elle doit être rénovée complètement au bout de quelques années.

Le PVC

Le PVC est surtout apprécié pour son prix très compétitif ! En effet, une véranda construite avec ce matériau peut coûter entre 10 000 et 25 000 euros, qui reste un prix relativement bas par rapport à une véranda construire en aluminium par exemple !

A l’instar de l’aluminium, le PVC est très flexible. En le choisissant pour la construction de votre véranda vous vous offrez le choix d’un large panel de possibilités et de déclinaisons pour chaque aspect de cette pièce (ouverture, porte, fenêtre, etc.).

Malheureusement, le PVC n’est pas réputé pour être une matière robuste ! En outre, il nécessite un entretien régulier afin d’éviter son oxydation. Il n’est donc pas du tout recommandé quand il s’agit de construire une véranda assez grande.

Conclusion

Maintenant que nous vous avons dévoilé les points forts et les points faibles de chaque matériel de construction, vous n’aurez aucune difficulté à faire votre choix pour faire construire votre véranda. Mais en cas de doute, nous vous conseillons de faire appel à des experts comme Vérandas du Trégor.