« Pas de pénurie pour Noël » assurent les professionnels

Supermarché

« Il n’y aura aucune pénurie », assure le président du MIN de Rungis sur la matinale d’Europe 1. Mais même si les étals ne risquent pas de manquer de produits, ils seront toutefois plus chers, en tout cas pour la plupart. Vous pouvez toutefois prendre autant de plaisir en optant pour quelques mets alternatifs à petits prix, mais tout aussi savoureux !

Les allées de Rungis bourdonnent 

A l’approche des fêtes de fin d’année, le marché de Rungis ne désemplit pas. Il faut dire que les Français préparent Noël de plus en plus tôt, afin qu’ils mettent la main sur les meilleurs produits au prix le plus bas. Soulignons ici l’anticipation du marché, qui s’est très bien organisé pour être en mesure de proposer tous les produits les plus demandés en ces fêtes de fin d’année. Il ne faut pas oublier que le secteur agroalimentaire a dû composer avec de nombreuses crises cette année, dont celle de la grippe aviaire. A coup de gestion des stocks et des prix, couplée à des achats intelligents, le marché de Rungis a finalement réussi à s’en sortir comme l’explique son président Stéphane Layani et à mettre à disposition de ses clients de la volaille en nombre suffisant. Mais ces produits seront assez chers, notamment le foie gras. 

Quelles alternatives aux produits chers ?

La hausse des prix ne devrait pas impacter le plaisir des fêtes de fin d’année. S’il est quasiment impossible de modifier le repas de Noël, quel que soit le prix des produits, il est toutefois possible de réduire un peu le budget cadeaux et décorations. Il existe aussi des alternatives locales, notamment des carottes, champignons, choux-fleurs et fleurs comestibles. Cette année, la bonne idée consiste à intégrer les fleurs comestibles au menu. L’idée est donc de consommer malin, ce qui est toujours possible au marché de Rungis.