Les Fondations de France : un outil moderne de philanthropie

PHILANTHROPIE FONDATION MALLET

Les fondations jouent un rôle majeur en France. Pour preuve, leur nombre augmente chaque année de manière significative (+4% chaque année) comme le souligne le baromètre réalisé par l’Observatoire de la philanthropie. Parmi elles, nous retrouvons notamment la Fondation Mallet ou encore la Fondation de France. Nous vous proposons de découvrir cette dernière plus en détail.

La Fondation de France, créée pour pallier un retard majeur en matière de philanthropie

La Fondation de France a été créée en 1969, sous l’impulsion d’André Malraux et du Général de Gaulle. Son objectif était d’encourager et d’encadrer les « initiatives de générosité privée » ainsi que de servir d’intermédiaire entre les fonds privés et l’intérêt général.

La France affichait en effet à cette époque un net retard en matière de philanthropie en comparaison avec d’autres pays, comme les Etats-Unis. L’initiative de la Fondation de France a alors fait office de véritable levier moderne de philanthropie, porteur de dynamisme dans le monde du mécénat.

La collecte de fonds a ainsi pris une autre dimension, visant des associations dans de nombreux domaines : santé, solidarité, éducation, art, etc.

L’engagement de la Fondation de France

Au fur et à mesure des évolutions de la société et des différentes crises, la Fondation de France s’est plus que jamais engagée pour faire face à une profonde fracture sociale. Les initiatives mises en place ont pour vocation de répondre aux besoins de la société en matière d’intégration sociale, de chômage, de précarité, de santé. Pour cela, un vaste réseau de bénévoles œuvre sur tout le territoire.

Il est à noter à ce titre que la Fondation de France intervient également dans de nombreux programmes de recherche et a soutenu plus de 190 000 projets d’intérêt général depuis sa création.