Comment fonctionne un fonds d’investissement?

fond d'investissement

La construction d’une zone commerciale est un projet d’un si grand envergure, qu’il ne peut être réalisé sans l’apport d’une institution financière puissante. Parmi les organisations auxquelles nous avons souvent recours pour ce type de démarches, nous trouvons les fonds d’investissement. Comment fonctionnent les fonds d’investissement ? C’est la question à laquelle Christophe Fournage nous répond sans plus tarder.

De quoi est fait un fond d’investissement ?

Un fonds d’investissement est une organisation chargée de récolter des sommes de plusieurs investisseurs pour la réalisation de projets en commun entre eux. La gestion des sommes récoltées est confiée généralement à un gestionnaire de fonds. Cette définition converge avec celle donnée par Annamaria Testani, vice-présidente Ventes nationales chez Banque Nationale Investissement, qui affirme : « Le fonds d’investissement pourrait être comparé à une coquille dont on choisit le contenu, en fonction de l’objectif visé, du profil de l’investisseur et de sa tolérance au risque ».

Pour rappel, le fonds d’investissement ne profite pas seulement aux projets qu’il finance. Il constitue une réelle opportunité pour les petits investisseurs, qui grâce à un effet levier que provoque la mise en commun des montants des épargnants peuvent investir dans de gros projets et en dégager une rentabilité notable.

Les différents types de fonds d’investissement

Les fonds d’investissement se déclinent en plusieurs types :

  • Les fonds d’actions : ce type de fonds d’investissement est la combinaison d’actions de sociétés cotées en bourse. Leur principale caractéristique est qu’ils sont à très haut risque, vu la fluctuation du marché boursier. Néanmoins, ils offrent la possibilité de diversifier ses placements en misant sur les actions de plusieurs sociétés dans des secteurs divers.
  • Les fonds à revenu fixe : comme leur nom l’indique, les fonds à revenu fixe sont basés sur le partage d’un revenu régulier entre les différents investisseurs. Le rendement est bien plus modeste que celui des fonds d’actions, mais le risque de perte est très faible ! Ceci les rend privilégiés aux yeux de jeunes investisseurs souhaitant d’abord se constituer un capital conséquent avant de s’attaquer à des marchés plus exigeants d’un point de vue financier.
  • Les fonds équilibrés : c’est la combinaison des fonds d’actions et des fonds à revenu fixe. Cette variété de fonds d’investissement apporte une certaine diversification en termes de placements.
  • Les fonds spécialisés : comme leur nom l’indique, ils consistent à investir en groupe dans un secteur d’activité donné. Plusieurs domaines se prêtent à ce type de placement (immobilier commercial, santé, etc.).
  • Les fonds indiciels : il s’agit de placement qui suit le rendement d’un indice spécifique en bourse. Leur rentabilité dépend donc de la bonne santé de celui-ci.

Vous l’aurez remarqué, il existe une variété de fonds d’investissement. Il s’agit donc d’une méthode de placement souple, et qui vous rend facile l’accès à des projets d’envergures et qui peuvent vous dégager des bénéfices conséquents. Néanmoins, avant de se lancer, il faut disposer soi-même d’un capital suffisant à intégrer un fonds d’investissement et travailler surtout avec des personnes et des institutions de confiance.