Biographie du grand érudit bouddhiste Nagarjuna

nagarjuna

Nagarjuna est pour de nombreux bouddhistes le « Second Bouddha ». Il est en effet l’un des pionniers du bouddhisme Mahayana et a largement contribué au développement de la doctrine Sunyata. Nous vous proposons dans cet article de découvrir la vie de ce moine, philosophe, écrivain bouddhiste indien et fondateur de l’école Madhyamaka.

La vie de Nagarjuna

Selon les témoignages recoupés, Nagarjuna serait né dans une famille de brahmanes du sud de l’Inde au cours du Ier ou du IIe siècle de notre ère. Ses parents l’ont envoyé à ses 7 ans à l’Université monastique de Nalanda, située dans le nord de l’Inde, où il a rencontré le maître bouddhiste Saraha. Il a ensuite rejoint le monastère où il devient moine, sous le nom de «Shrimanta».

Le reste de sa vie est très peu connu, mis à part une tradition qui rapporterait que Nagarjuna se serait rendu dans le monde des nāga, un univers mythique de l’hindouisme dont la traduction littérale signifie monde des serpents.

La destinée de Nagarjuna

Bouddha aurait annoncé la venue de Nagarjuna comme étant celui qui devait expliquer et partager le sens véritable de ses enseignements. Nagarjuna a ainsi réalisé de nombreuses œuvres, qu’il n’est à ce jour pas évident d’authentifier. La plus connue reste le Mulamadhyamakakarika, « Versets fondamentaux sur la Voie du Milieu».

Tout au long de sa vie, Nagarjuna n’a eu de cesse de présenter et de démontrer l’enseignement de la vacuité, présente dans les Prajnaparamita-sutra, ainsi que la doctrine des Deux Vérités, où tout existe dans un sens absolu et relatif. Il a en outre été le théoricien le plus prolixe de la Voie du Milieu, la doctrine madhyamaka, mais aussi le fondateur de l’école Madhyamika de philosophie bouddhiste.

Il est à noter que Nagarjuna apparaît dans la lignée de nombreuses traditions dont la tradition Soka Gakkai du bouddhisme Nichiren.