Peut-on acheter une voiture d’occasion en leasing ?

achat de voiture en leasing

On sait désormais que le leasing, ou location avec option d’achat (LOA), est de plus en plus prisé par les acheteurs de véhicules neufs. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il est également possible d’acheter un véhicule d’occasion en leasing. Quels sont les avantages et les inconvénients de la formule ? Voici l’avis de Prestige Cars sur le sujet.

Le leasing s’ouvre au marché de l’occasion

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la LOA n’est pas l’apanage exclusif des véhicules neufs, en tout cas elle ne l’est plus depuis quelques années. En effet, face au succès rencontré par le leasing, les constructeurs et les professionnels sont de plus en plus nombreux à proposer la LOA ou la LLD aux particuliers souhaitant acheter une voiture d’occasion. Cette décision a également été encouragée par l’importance du marché de l’occasion, qui représente plus de deux fois et demie le marché du neuf. Le pionnier sur ce créneau a été le constructeur allemand BMW, qui a très vite été rejoint par d’autres comme Renault, Fiat, Volvo, Mercedes ou encore Smart. Quels sont donc les avantages et les inconvénients de l’achat d’une voiture d’occasion en leasing ? C’est ce qu’on va découvrir dans la suite.

Voiture d’occasion en leasing : les avantages

Les avantages qu’il peut y avoir à acheter une voiture d’occasion en leasing sont assez comparables à ceux liés à un leasing neuf. L’un des plus grands avantages concerne la visibilité sur le budget automobile mensuel, à savoir la somme exacte dont vous devrez vous acquitter à la fin de chaque mois. Parmi les plus de la LOA en occasion est la possibilité d’intégrer des extensions de garantie et l’entretien, ce qui vous permet de vous prémunir des soucis éventuels de réparation durant toute la durée du contrat. Cela permet également de lisser les frais d’entretien. Mais revenons à l’avantage principal de cette formule : le montant moins élevé des mensualités, car les loyers sont calculés à partir d’une valeur de départ qui a subi plusieurs années de décote. Mieux encore, plus la valeur de départ est proche de la valeur résiduelle en fin de contrat, plus les mensualités seront basses.

Les inconvénients de la formule

Là encore, les inconvénients sont, à peu de choses près, les mêmes que pour le neuf. A l’instar d’un leasing en neuf, il y a un kilométrage à ne pas dépasser, défini dans le contrat de LOA. Quand vous dépassez le kilométrage contractuel, vous allez devoir payer un supplément qui varie généralement de 5 à 20 centimes d’euro par kilomètre. Cela peut représenter une somme conséquente, surtout si vous dépassez de plusieurs milliers de kilomètres. De plus, faites attention à ne pas rendre la voiture dans un sale état, car cela peut vous coûter cher (tôle froissée, éléments de carrosserie abîmés…). Soyez donc particulièrement attentif à l’état de la voiture. Les barèmes étant sévères, la somme à payer en cas de dégât peut représenter des milliers d’euros. Par ailleurs, notons que la majorité des contrats LOA en occasion n’intègrent pas d’extension de garantie ou l’entretien.