Histovec et autres documents justificatifs de l’historique de véhicule

histovec

Saviez-vous que plus de la moitié des transactions de véhicules d’occasion entre particuliers ne sont pas conformes aux normes de sécurité ? C’est en tout cas ce que révèle une étude de la DGCCRF, appuyée par une autre étude, menée par Obvy en 2019, qui montre que 15% des Français ont déjà été victimes d’une arnaque sur les sites entre particuliers. D’où l’importance de l’historique du véhicule dans la sécurisation des transactions entre particuliers. Le point sur le sujet avec Ewigo.

Rapport Histovec

Le rapport Histovec est un service public gratuit depuis le 1er janvier 2019, qui permet aux vendeurs d’un véhicule d’occasion de rassurer les acheteurs potentiels. Ainsi, sur la plateforme officielle Histovec, vous allez pouvoir retrouver certaines informations importantes sur le véhicule d’occasion que vous souhaitez acheter, depuis sa première mise en circulation. Pour la petite anecdote, Histovec est le résultat d’un projet lauréat d’un « hackathon » organisé en 2017 par la direction des systèmes informatiques du ministère de l’intérieur, portant sur « la lutte contre la fraude ».

Quelles sont donc les informations que l’on peut retrouver sur Histovec ? Il s’agit principalement :

  • Des informations présentes sur la carte grise du véhicule, comme la puissance fiscale qui vous permet de simuler le coût de votre assurance à l’année ;
  • Des sinistres et réparations importantes. Par exemple, si le véhicule a subi un accident important, l’information apparaît dans le rapport Histovec, sous réserve que celui-ci ait été déclaré auprès de l’assurance. Vous allez aussi pouvoir consulter le détail des réparations importantes ;
  • De la situation administrative, nommée « certificat de non gage » dans le rapport Histovec. De cette manière, l’acheteur potentiel a l’assurance que le véhicule n’est ni volé, ni gagé.
  • De l’historique des opérations depuis la mise en circulation du véhicule. Vous aurez ainsi une idée précise sur le nombre de propriétaires du véhicule.

Les autres documents complétant l’historique du véhicule

Il est fortement recommandé de conserver toutes les traces des différents contrôles, entretiens, réparations et révisions de votre véhicule. Ainsi, quand vient le moment de la revente, vous serez apte à justifier d’un historique complet, ce qui augmentera vos chances d’obtenir un bon prix. Voici donc une petite liste de documents à préparer que vous pouvez présenter aux acheteurs potentiels :

  • Carnet d’entretien : il s’agit ici du carnet de santé de votre véhicule, reprenant le détail des révisions et la périodicité des entretiens et réparations ;
  • Factures d’entretien : les factures sont complémentaires au carnet d’entretien de votre voiture ;
  • Procès-verbaux des contrôles techniques : ils attestent que le véhicule est apte à rouler sur le territoire français ;
  • Certificat d’immatriculation : également appelé carte grise, le certificat d’immatriculation est, en quelque sorte, la carte d’identité du véhicule. C’est un document obligatoire à transmettre à l’acheteur.