Guerre en Ukraine : le secteur automobile est particulièrement impacté

le secteur automobile pendant la Guerre en Ukraine

Actuellement, la guerre entre l’Ukraine et la Russie fait rage. Ce conflit armé produit une inflation et une crise économique sans précédent. Parmi les secteurs les plus impactés, nous retrouvons celui de l’automobile. En France par exemple, nous constatons que certaines marques (notamment allemandes) ne peuvent même plus être fournies. Heureusement, vous pouvez toujours acheter des véhicules d’occasions, chez des professionnels tels que Prestige Cars. Avis aux futurs acheteurs, la suite dans cet article.

Pénurie automobile

Comme annoncé en introduction de cet article, l’invasion russe a un impact frontal sur l’économie mondiale, et plus particulièrement le secteur automobile. Depuis quelques semaines, nous constatons par exemple que les concessions de voitures ont du mal à honorer les demandes de leur clientèle. Cette tâche est devenue chronophage, voire parfois impossible à réaliser. A ce propos, Julia Hüllberg, responsable achat chez AX automobile a déclaré : « Souvent le client souhaite configurer sa voiture, lui-même selon ses goûts. Les fabricants automobiles n’aiment pas fabriquer les lots identiques par peur de ne pas pouvoir les vendre à des tarifs intéressants. Le marché automobile des voitures neuves manque de stock ».

Les marques allemandes comme Audi, Volkswagen ou encore BMW ont vu leurs ventes chuter en raison de cette situation problématique. Ces marques souffrent également d’un problème majeur. En effet, elles manquent toutes de composants électroniques nécessaires à l’équipement de leurs modèles premiums, puisque c’est l’Ukraine qui en est le fournisseur principal.

A ce jour, le pays comptabilise plusieurs usines où sont produits des faisceaux de câbles, servant essentiellement à l’alimentation des écrans tactiles des voitures.

L’occasion impactée

A cause de l’invasion russe, plusieurs usines automobiles se sont vues contraintes de fermer. C’est le cas par exemple d’une usine Volkswagen où la production a été totalement arrêtée pour l’instant. Les experts prévoient également que le marché de voitures d’occasion va lui aussi énormément souffrir. Irfan Rmj, commercial de la société « Turb’Auto », l’explique en disant : « Si personne ne dépose son ancien véhicule pour reprendre du neuf, nous on n’a pas la possibilité de se réapprovisionner chez les concessionnaires pour ensuite pouvoir revendre ces véhicules. Quand il y a une pénurie dans le neuf, cela impacte l’occasion. ».

La hausse du carburant

La guerre entre la Russie en Ukraine a également fait drastiquement grimper le prix du baril de pétrole. Le résultat est que le prix du carburant a lui aussi enregistré une montée en flèche dans tous les pays du globe.

Bien entendu, cette hausse du prix du carburant est un argument suffisant pour dissuader les gens d’acheter des voitures qu’elles soient neuves ou d’occasion. Si cette hausse continue, le domaine automobile va céder des parts de marché à d’autres moyens de transports écologiques comme les vélos ou les trottinettes électriques.

Les constructeurs automobiles s’inquiètent vraiment de cette augmentation, qui ne joue absolument pas en leur faveur.

A l’heure actuelle, aucune mesure n’a été décidée de leur part pour contrecarrer les effets négatifs de cette crise sans précédent. Par contre, une chose est sûre, une intervention étatique est plus que nécessaire afin de plafonner les prix du carburant et les maintenir à un certain taux.