Formation professionnelle pour demandeur d’emploi

Formation professionnelle pour demandeur d'emploi

La formation professionnelle n’est pas seulement dédiée aux personnes actives. Même les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier de ce dispositif. Pour eux, c’est un très bon moyen de développer des compétences techniques et personnelles nécessaires, pour leur carrière professionnelle future.

Pourquoi suivre une formation continue quand on cherche un emploi ?

La formation professionnelle couvre des domaines très divers. Celle-ci est dispensée en entreprise, mais aussi dans des établissements spécialisés, où des formateurs très compétents comme Alain Bevet (qui est aussi médiateur social) officient. Pour un demandeur d’emploi, un tel dispositif est un très bon moyen d’acquérir les compétences nécessaires pour intégrer le marché de l’emploi avec confiance. Les candidats à l’emploi recourent à la formation professionnelle pour affiner leur profil et améliorer leur attractivité aux yeux des employeurs.

Comment suivre une formation professionnelle en tant que demandeur d’emploi

Les demandeurs d’emploi ont le choix entre divers dispositifs de formation professionnelle. Parmi eux, nous retrouvons notamment :

#1 CPF

Les personnes actives qui pour une raison ou une autre ont perdu leur emploi, ont la possibilité d’utiliser les heures qu’ils ont accumulées dans le cadre du CPF (Compte Personnel de Formation), afin de suivre une formation professionnelle ou continue. Le nombre d’heures est plafonné à 150 heures, et les postulants ont la liberté de choisir entre une pléthore de formations certifiantes, délivrant un diplôme ou un certificat.

#2 VAE

Le VAE (Validation des Acquis par l’Expérience) correspond à un processus de formation, qui offre aux demandeurs d’emploi la possibilité de valider leurs connaissances acquises durant des expériences professionnelles antérieures, pour obtenir un nouveau diplôme d’enseignement supérieur. La condition est que ce diplôme doit être inscrit dans le registre RNCP. L’avantage de cette option est qu’aucune mention n’est faite quant au chemin emprunté pour l’obtention de ce titre. Le titulaire d’un diplôme dans le cadre d’un VAE est donc sur le même pied d’égalité que les jeunes diplômés d’écoles supérieures.