Du solaire en échange d’eau dessalée

Solaire

Israël et la Jordanie ont convenu d’associer 600 MW d’énergie solaire à une quantité non divulguée de stockage. L’accord, qui a été négocié par les Émirats arabes unis lors de la COP27, prévoit que la Jordanie fournira de l’électricité à Israël en échange d’eau dessalée.

Jordanie & Israël : un combat continu contre la pénurie d’eau

Cette initiative constitue une avancée majeure dans la lutte contre la pénurie d’eau des deux pays. Elle pourrait également ouvrir la voie à une coopération accrue entre les deux pays en matière de projets d’énergie renouvelable.

Israël et la Jordanie espèrent que cet accord les aidera à surmonter leurs pénuries d’eau respectives. Israël est confronté à une sécheresse majeure, tandis que la Jordanie a du mal à répondre à la demande d’eau potable de ses citoyens.

L’accord s’inscrit dans une tendance plus large des pays à utiliser les énergies renouvelables pour garantir leur approvisionnement en eau. Au début de l’année, l’Arabie saoudite a annoncé qu’elle investirait un milliard de dollars dans les énergies renouvelables afin de lutter contre sa crise de l’eau.

Un projet ambitieux

Selon ECH AREA, le projet est ambitieux. De même, il pourrait ouvrir la voie à une coopération accrue entre Israël et la Jordanie. Les deux pays ont une longue histoire de collaboration, et ce projet pourrait être le début d’une nouvelle ère de coopération.

Le projet entre Israel et la Jordanie n’est sûrement pas le seul discuté à l’occasion de la Cop 27 qui se tient actuellement en Egypte. D’autres accords ont été signés en marge de ce congrès international. Tous concernent l’exploitation des énergies renouvelables.