Découvrez les clés pour devenir traiteur !

devenir traiteur

Vous êtes passionné par les réceptions et les invités ? Vous rêvez de faire carrière en tant que traiteur ? Il s’agit d’un secteur particulièrement varié et dynamique qui offre de multiples opportunités. Mais pour cela, selon Chefing, il est primordial de bien vous préparer afin d’acquérir toutes les compétences nécessaires et parvenir à concrétiser de manière optimale votre projet.

Le point sur le marché de traiteur en France

Avant toute chose, il est nécessaire de rappeler qu’il existe en France deux principales activités de traiteur, à savoir :

  • le traiteur traditionnel, qui propose une offre culinaire ainsi que diverses prestations de services, comme la location de salle, la décoration, l’animation, etc. Il travaille sur devis et sur commande ;
  • le traiteur de quartier, qui a une activité pluridisciplinaire avec des prestations sur commande ainsi que la vente dans sa boutique de plats cuisinés ou encore la livraison à domicile.

Le secteur de la restauration commerciale est particulièrement dynamique. Il représente en effet un chiffre d’affaires de près de 50 milliards d’euros et compte plus de 50 000 salariés. Les services de traiteur, pour leur part, font partie de la restauration dite hors domicile. Ils rencontrent un succès croissant d’autant plus depuis la création du statut d’auto-entrepreneur.

Les formations pour vous préparer au métier de traiteur

Avant de vous lancer dans l’aventure de traiteur, il est vivement recommandé de suivre une formation adaptée afin d’acquérir toutes les compétences nécessaires à votre future activité.

Vous pouvez pour cela suivre différents parcours, parmi lesquels nous retrouvons :

  • le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) ;
  • le brevet d’études professionnelles (BEP) ;
  • les diplômes ou titres homologués de niveau égal ou supérieur délivré après l’exercice de votre activité.

Sans cela, vous devrez justifier d’une expérience professionnelle de trois ans en qualité de salarié ou d’indépendant (loi 96-603 du 5 juillet 1996).

Le business plan, l’élément clé pour concrétiser votre projet

Pour pouvoir commencer votre activité de traiteur, vous allez tout d’abord devoir réaliser une étude de marché ainsi qu’une analyse concurrentielle sur votre zone géographique. Vous pouvez dans ce cadre vous rapprocher de l’association des traiteurs de France et le Groupement National des Indépendants Hôtellerie et Restauration (GNI).

Vous allez ensuite devoir établir avec la plus grande minutie votre business plan. En effet, il faut savoir que lancer une activité de traiteur requiert un investissement financier important. En moyenne, l’acquisition d’un fonds de commerce et l’aménagement de votre local coûtent entre 300 000 et 450 000 euros.

Le business plan va vous permettre de vérifier la viabilité de votre projet. Ce document va également vous servir à identifier vos besoins de financement mais aussi à convaincre les banques de vous accorder un prêt.

Pour cela, vous devez détailler avec précision votre projet ainsi que vos objectifs (financiers, commerciaux et stratégiques) pour les trois prochaines années.  Vous pouvez faire appel à un professionnel pour réaliser votre business plan ou encore faire appel à un logiciel spécialisé.