Comment se déroule une installation de photovoltaïques en autoconsommation ?

Pose de panneaux solaires sur un toit

L’autoconsommation est devenue de nos jours plus qu’un choix, une nécessité. Encouragés notamment par l’État, les foyers peuvent désormais bénéficier des aides très intéressantes. Mais les primes accordées par l’état diminuent tous les trimestres. Il est donc préférable de ne pas attendre pour en profiter. Dans cet article, AB Services, un expert en rénovation énergétique nous explique les aspects techniques liés à ce type d’installation.

Les étapes de l’installation d’un système solaire en autoconsommation

Suivant le nombre de modules et le mode de pose, deux à trois techniciens se déplacent chez vous pour une durée comprise entre un et trois jours. Voici donc la liste des étapes :

  1. La mise en sécurité de l’environnement du lieu de pause
  2. La préparation de la toiture
  3. Installer les gaines de ventilation pour les installations avec l’option chauffage
  4. La consolidation de la toiture
  5. La mise en place de la structure de fixation
  6. La fixation des modules
  7. La pose des câbles
  8. La pause des coffrets électriques et de l’onduleur
  9. La mise en fonctionnement
  10. Le passage de l’agent de Consuel (en cas de revente de l’électricité non consommée)
  11. Le raccordement

Le matériel nécessaire à une installation en autoconsommation

En plus des panneaux solaires bien évidemment, les installateurs auront besoin :

  • du câblage photovoltaïque et le câble de terre
  • des coffrets de protection
  • le système de fixation pour une installation au sol
  • l’onduleur string ou micro onduleur sous panneaux
  • le système de pilotage domotique (en option)
  • le réseau de gaines et coffrets de ventilation pour les installations avec option chauffage

Comment choisir un bon installateur

Il est primordial de choisir un installateur de confiance afin de vous assurer un passage à l’énergie solaire en toute sérénité. Il faut que celui-ci possède les qualifications nécessaires pour dimensionner correctement l’installation et aussi procédé à la mise en place du système dans les règles de l’art. Il y a des éléments essentiels à vérifier chez un installateur. Avant tout, il faut vérifier que ses assurances décennales et celle relative à responsabilité civile professionnelle soit à jour. Il suffit pour cela de demander ses attestations d’assurance et n’hésitez pas à contacter l’assureur pour vérifier les informations fournies.

Aussi, il faut que l’installateur soit assuré pour le type d’installation qui figure sur le devis. Il faut lui demander les attestations QualiPV, son brevet électrique professionnel et son habilitation au travail en hauteur. Mais en passant par une entreprise réputée telle AB Services, vous pouvez être sûr que votre installation sera parfaite sans avoir besoin de vous souciez de la qualité et de la rapidité d’exécution de votre projet.

Comment passer de la revente du courant à l’autoconsommation ?

Si vous possédez une installation en revente à EDF, il est parfaitement possible de la basculer en autoconsommation. Vous pouvez aussi installer des batteries sur votre installation au moment où vous la basculez en autoconsommation. AB services vous conseille, si vous habitez une maison ancienne, d’attendre la fin de votre contrat avec EDF, car une longévité de plus de trente ans de votre installation vous permettra sans problème de la bascule en autoconsommation à la résiliation de votre contrat.