Comment pratiquer un désenvoûtement ?

Si vous êtes victime d’un envoûtement, il est capital de rapidement vous tourner vers un spécialiste de la magie blanche afin qu’il procède à un désenvoûtement. Selon l’avis d’Ines Tisserand, il est important de consulter au plus vite, les sorts étant plus facilement annulables quand ils ne sont pas trop anciens. Mais comment se déroule un désenvoûtement ? Quelques éléments de réponse.

En quoi consiste un désenvoûtement ?

Si une personne souffre d’un envoûtement, le désenvoûtement va permettre d’enlever le mal et d’éradiquer le sort. Le corps et l’esprit sont ainsi purifiés et libérés. Il faut également savoir qu’il existe la « loi du triple retour », c’est-à-dire que les énergies négatives peuvent être renvoyées à la personne commanditaire. Si vous passez par un véritable professionnel de la magie blanche, votre désenvoûtement vous protègera de la magie noire sur le long terme.

Les techniques de désenvoûtement

Un désenvoûtement peut être pratiqué en « présentiel » ou même à distance par le biais d’informations envoyées ou de photos. Il existe des rituels bien précis, qu’il convient de respecter afin de vous assurer de son succès mais aussi de profiter pleinement de toutes les énergies mises en œuvre par le désenvoûteur. Il faut savoir qu’un envoûtement peut toucher une personne, mais aussi un lieu, comme une maison.

Avant toute chose, il est nécessaire de cerner le type d’envoûtement dont la personne souffre, afin de définir quelle méthode ou quels moyens utiliser contre ce sortilège. Parmi les solutions de désenvoûtement les plus couramment utilisées, on retrouve :

  • Le désenvoûtement par le sel

Cette technique est très utilisée pour désenvoûter un lieu ou une maison. Il convient de placer du gros sel aux quatre coins de la l’endroit, de préférence la veille d’une pleine lune. Le désenvoûteur va placer des bougies blanches sur ces tas de sel, puis va allumer des encens, généralement de thym et de nigelle, et procéder à des incantations. Il est nécessaire de répéter cette action pendant 7 jours.

  • Le désenvoûtement par le plomb

Cette technique est l’une des plus anciennes, on la pratique le mardi qui est le jour défensif de la semaine. Le désenvoûteur va faire fondre des billes de plomb, avant de le plonger une fois liquide dans une casserole d’eau tout en récitant des incantations. Une réaction se produit au contact de l’eau, le plomb va prendre différentes formes. Si elles sont pointues, la personne est victime d’un mauvais œil ou d’un mal occulte. Il faut répéter ce rituel plusieurs fois, généralement entre 3 et 7 fois, afin d’être sûr que le mal est éradiqué. Une fois le rituel terminé, il est nécessaire d’enterrer les morceaux de plomb sous terre.

  • Le désenvoûtement par le feu

Le feu est utilisé dans les situations les plus extrêmes. Le désenvoûteur va demander à la personne plusieurs affaires personnelles, comme des vêtements, des photos, du sang, des cheveux, des ongles… Durant la phase incantatoire, il va alors brûler ces affaires.

Si le désenvoûtement a été réalisé par un spécialiste, et que les rituels ont bien été respectés et suivis, le sort est alors brisé. La personne est ainsi libérée, son esprit et son corps sont détachés du maléfice qui l’emprisonnait.