Les meilleures pratiques en matière de ventilation par déplacement

Ventilateur en gros plan

La ventilation par déplacement d’air est intrinsèquement plus efficace sur le plan énergétique que les systèmes à air mixte. Elle peut être particulièrement efficace dans les grands espaces ouverts, tels que les théâtres, les installations sportives et les aéroports. Cependant, pour que celle-ci donne son plein rendement, il faut adopter certaines pratiques et tenir compte des caractéristiques spécifiques de cette technologie en matière de flux d’air. Pour en savoir plus, suivez ce guide qui vous est préparé par BV Froid.

Quels sont les avantages de cette technologie ?

Cette forme de ventilation offre de nombreux avantages, notamment pour les applications telles que les magasins, les usines, les cinémas/théâtres, les auditoriums, les salles de sport, les salles de fitness, les restaurants, les salles de conférence, les concours d’aéroport et les atriums. Tout d’abord, grâce à la concentration d’air dans les zones supérieures et inoccupées de la pièce, les éléments polluants sont éliminés. Ensuite, refroidi à basse vitesse réduit la consommation d’énergie. De plus, l’efficacité accrue de la distribution d’air peut réduire les besoins en air de ventilation, car les concentrations de charge thermique interne contribuent à attirer l’air dans la pièce. Les niveaux de bruit sont également réduits grâce à l’apport d’air à faible vitesse.

Quels sont les caractéristiques qui doivent être prise en compte ?

Voici les caractéristiques de la ventilation par déplacement d’air qui doivent être prises en compte lors de la conception des systèmes :

Garantir des conditions de confort

Les diffuseurs à déplacement d’air sont idéaux pour une installation dans les allées et les couloirs ou dans des espaces tels que les atriums ou les terminaux d’aéroport, où les occupants se déplacent généralement dans la zone (transitoire).

Cette stratégie de déplacement d’air consiste à fournir de l’air frais directement dans la zone occupée, qui tombe en cascade depuis un diffuseur latéral et se déplace sur le sol. Il est donc important de prendre en compte le confort des occupants sédentaires. Bien que l’air soit fourni à faible vitesse, il peut s’accélérer en tombant vers le sol lorsqu’il quitte le diffuseur, en raison de la gravité. L’air se déplace le long du sol dans un flux stratifié d’une profondeur relativement constante (généralement 200 mm) avec une vitesse maximale dans le flux stratifié d’environ 10% de cette profondeur (à environ 20 mm du sol). Un occupant assis à un bureau situé dans la zone « non confortable » adjacente au diffuseur de ventilation à déplacement, par exemple, pourrait donc sentir l’air frais au niveau de sa cheville.

Exigences spécifiques au site

La hauteur de la pièce est un facteur important dans la conception de la ventilation par déplacement, car un mélange considérable peut se produire sous le plafond, en raison de l’interaction entre les flux d’air flottants ascendants et descendants. La ventilation par déplacement d’air est donc moins efficace lorsque la hauteur du plafond est faible, par exemple inférieure à 2,5 m.

Etablissement des meilleures techniques de conception

Les diffuseurs à déplacement d’air peuvent généralement couvrir une pièce dont la longueur est jusqu’à six fois celle de la zone de « non confort » (c’est-à-dire toute zone de la zone occupée où la vitesse locale de l’air dépasse 0,2 m/s à une hauteur de 200 mm au-dessus du sol). Nous recommandons un maximum de 6 m pour le confort et de 8 à 10 m pour les applications industrielles. Les grandes pièces peuvent être alimentées par les parois latérales à condition que la distance entre la face du diffuseur et la projection la plus éloignée ne dépasse pas 10 m. Lorsque les dimensions de la pièce dépassent 10 m en longueur ou en largeur, il est préférable de placer des diffuseurs à déplacement sur plus d’un mur.