Fêtes de fin d’année au Japon : que signifient Noël et le Nouvel An ?

Comme dans les pays occidentaux, les fêtes de fin d’année sont célébrées au Japon. Toutefois, si vous projetez de visiter ce pays pendant cette période, vous allez remarquer que Noël et le Nouvel An ne se célèbrent pas de la même manière. Après tout, il faut s’y attendre un peu, puisqu’en règle générale, les choses se font plutôt différemment sur les terres japonaises.

À quoi correspond Noël au Japon ?

Il faut savoir que les fêtes de fin d’année commencent le 24 décembre pour prendre fin le 3 janvier. Vous devez donc prendre en considération ces dates si vous voulez expérimenter la manière dont ces fêtes sont célébrées, lors d’un voyage au Japon. Sachez également que pour les Japonais, Noël n’a aucun aspect religieux. D’ailleurs, la plupart des habitants sont soit shintoïstes, soit bouddhistes, et seulement 2 % d’entre eux sont chrétiens. Ainsi, Noël est une fête qui a été adaptée à leur besoin de même qu’à la culture locale et dont l’aspect commercial occupe, indéniablement, une place centrale.

Cependant, comme en Occident, Noël est fêté en famille, en particulier lorsqu’il y a des enfants en bas âge (qui n’ont pas encore passé l’âge de l’adolescence) dans celle-ci. Ainsi, une petite fête est organisée le soir du 24 décembre, pendant laquelle la famille prend un repas relativement faste ensemble. Puis, le matin du 25 décembre, les enfants se voient offrir des cadeaux en croyant que c’est de la part de Santa Claus (le père Noël qui correspond à Saint Nicolas).

Mais il faut quand même remarquer que Noël est surtout une fête pour les couples dans le pays. On dit souvent qu’au Japon, il s’agit d’une deuxième Saint-Valentin. Les couples vont donc au restaurant, lors de cette fête romantique. Ils s’offrent des cadeaux et expriment leur amour.

Le Nouvel An au Japon : une fête familiale importante

À l’instar de ce qui se fait en Occident, le Nouvel An est fêté suivant le calendrier grégorien. Toutefois, pour les Japonais, c’est une fête familiale traditionnelle célébrée dans le calme. Elle se déroule pendant trois jours, du 1er jusqu’au 3 janvier. Le 31 décembre correspond au grand nettoyage de l’année afin de purifier la maison et accueillir la nouvelle année. Puis, quand vient le soir, les familles se rassemblent autour d’un diner traditionnel pour fêter le Réveillon du 31. Les festivités se poursuivent ensuite les jours suivants.

On peut dire que le Nouvel An est un peu comme le Noël japonais, puisque c’est surtout lors de cette période que les familles se rassemblent à l’occasion de cette fête. Ainsi, la plupart des entreprises accordent plusieurs jours de congé à leurs salariés, afin de leur permettre de fêter le Nouvel An. De plus, que la plupart des Japonais ne sortent pas durant cette période, puisqu’ils restent avec leur famille. En effet, il est mal considéré pour les Japonais de ne pas y participer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *